1. Extraction par Micro-ondes

 

 

  
Montage d'une distillation par micro-ondes


 
 Le micro-onde agit sur certaines molécules, telles que l’eau, qui absorbent l'onde, et convertissent son énergie en chaleur. Contrairement au chauffage classique par conduction ou convection, le dégagement de chaleur a lieu dans la masse. Ainsi dans une plante, les micro-ondes sont absorbées par les parties les plus riches en eau (les vacuoles, véritables réservoirs liquides des cellules), puis converties en chaleur. Il en résulte une soudaine augmentation de la température à l'intérieur du matériel, jusqu'à ce que la pression interne dépasse la capacité d'expansion des parois cellulaires. La vapeur détruit la structure des cellules végétales, et les substances situées à l'intérieur des cellules peuvent alors s'écouler librement à l'extérieur du tissu biologique, et l’huile essentielle est entraînée par la vapeur d’eau.
 
L’extraction par micro-ondes existe sous différentes formes :

-soit on peut réaliser une hydrodistillation ou une extraction par solvant classique, mais en chauffant le mélange par micro-ondes pour diminuer le temps de l'extraction.

-soit, pour utiliser tous les avantages du micro-ondes, on peut utiliser de nouvelles techniques comme : l’ESSAM (Extraction Sans Solvant Assistée par Micro-ondes) ou le VMHD (Vacuum Microwaves Hydro Distillation : une hydrodistillation au micro-ondes sous vide, c'est à dire sans eau).
 
 
Cette nouvelle méthode intensifiante a de nombreux avantages :
 
 

A) Réduction considérable du temps d’extraction :

 
L’observation, au microscope électronique à balayage, de végétaux soumis à l’hydrodistillation ou à l’extraction par cette technique montre que le micro-ondes favorise les mécanismes de libération des molécules aromatiques en permettant l’ouverture quasi-instantanée des glandes et poils sécréteurs des végétaux.
En effet, le principe du chauffage par micro-onde, décrit dans le premier paragraphe, est plus efficace car il cible directement le coeur des cellules.


Par exemple, si l’on extrait, avec le micro-ondes et avec l’hydrodistillation classique, l’huile essentielle de plantes aromatiques fraîches, on obtient la même quantité avec les deux techniques, mais 7 fois plus rapidement avec le micro-ondes.


 

Différence de rendement en fonction du temps lors d'une distillation par micro-onde et d'une hydro-distillation classique


 

B) Économie d’eau et/ou de solvant :

 
En effet, l’extraction au micro-ondes peut être réalisée en l’absence de solvant, dans le cas de l'ESSAM, et d’eau, dans le cas du VMHD.
Cependant, si la plante est séchée, un peu d’eau sera nécessaire, mais
en quantité infime par rapport à une distillation classique.

Ceci est dû au fait que les micro-ondes, en étant absorbées par l'eau contenue au coeur des cellules végétales, permettent la libération de cette eau, comme de l'huile essentielle, à l'extérieur de la cellule. Ainsi, l'huile essentielle est entraînée par la seule vapeur d'eau de la plante.



C) Pas de solvants chimiques polluants :

 
Cette technique répond d’ailleurs aux cahiers des charges verts ou bio comme ECOCERT, COSMOS, etc.
Beaucoup d’organisations spécialistes des procédés verts d’extraction l'utilisent : GREEN (Groupe de Recherche en Eco-Extraction de produits Naturels) par exemple.
 

 

D) Produit plus pur :

 
Comme on n’utilise pas ou peu d’eau et de solvant, il n’y a pas de traces résiduelles à traiter dans le distillat.

 

E) Produit de meilleure qualité olfactive :

 
Par exemple, si l’on extrait, avec le micro-ondes et avec l’hydrodistillation classique, l’huile essentielle d’épices sèches, la qualité est supérieure avec le micro-ondes : le distillat a une teneur plus élevée en composés oxygénés olfactifs.
Ceci résulte de la température qui n’excède pas les 80°C, et du temps d’extraction très court qui empêche la destruction des molécules sensibles.

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site